Comment mesurer votre retour sur investissement Facebook

Facebook est devenu une partie intégrante du processus de marketing. Plus de 1,71 milliard de personnes le visitent chaque mois, ce qui en fait le troisième site Web le plus visité au monde. Chaque entreprise a au moins envisagé d’établir une présence sur Facebook. Pour certains, le réseau social n’est peut-être pas la bonne solution, mais pour des millions d’autres, c’est un must.

Mais à moins que vous ne suiviez ce que vous faites, combien d’argent vous dépensez et quels résultats vous obtenez, il est difficile de déterminer si votre retour sur investissement Facebook fonctionne ou non. Le retour sur investissement (ROI) joue un rôle important dans votre décision non seulement d’intégrer Facebook dans votre stratégie marketing, mais aussi de l’y maintenir.

Le problème avec le retour sur investissement de Facebook est qu’il est différent du marketing en ligne traditionnel. Il peut être difficile de voir la valeur du partage de votre publication par rapport aux clics sur une publicité. Mais ce n’est pas parce que ce n’est pas évident que vos efforts sur la plateforme ne portent pas leurs fruits.

Qu’est-ce que le retour sur investissement de Facebook ?

Le retour sur investissement de Facebook est ce que votre entreprise récupère du temps, de l’argent et des autres ressources que vous avez consacrés au marketing des médias sociaux sur la plate-forme. Le retour sur investissement n’est pas le même pour tout le monde. La façon dont il est défini pour vous différera entre les autres entreprises en fonction de vos objectifs commerciaux spécifiques.

Avant de pouvoir commencer à suivre le retour sur investissement de Facebook, vous devez établir des objectifs de médias sociaux. Ceux-ci doivent être quantifiables, ce qui signifie que vous pouvez y associer un chiffre. Pour un aperçu plus approfondi du retour sur investissement des médias sociaux et de la définition d’objectifs, consultez notre guide ultime pour mesurer le retour sur investissement des médias sociaux.

Sur Facebook, le retour sur investissement ne se limite pas à la portée ou aux impressions. Il peut être mesuré de plusieurs façons. Par exemple, si vous diffusez des publicités Facebook, vous pouvez voir les retours directs générés par les clics sur les publicités. Si vous n’utilisez pas de publicités, vous pouvez toujours voir des retours sous forme de prospects, de témoignages de clients et de trafic de référence.

Publicités Facebook

Les publicités Facebook deviennent une partie importante des stratégies des spécialistes du marketing. Sur les 50 millions d’entreprises ayant des pages Facebook actives, 3 millions sont des annonceurs actifs, soit une augmentation de 50 % par rapport à l’année dernière. Mais voient-ils un retour? Regardons une étude de cas de Jon Loomer.

facebook-ads-roi-fans-jon-loomer

Au cours de 30 jours, Loomer a dépensé 297,96 $ sur les publicités Facebook qui ont rapporté 10 510,50 $ en revenus directs. Il a divisé son attention (et son budget) entre trois groupes principaux : les fans, les non-fans et tous ceux qui ont visité son site Web.

Loomer a eu le plus de succès avec les publicités ciblant les fans. Il a dépensé 207 $ sur six campagnes qui ont généré 129 conversions, ce qui a directement généré 9 481,50 $ de revenus, soit un retour sur investissement de 45,9 fois. Lorsqu’il ciblait les non-fans, Loomer n’a enregistré aucune conversion, ce qui est une nette différence par rapport au groupe précédent. Pour le troisième groupe, Loomer a utilisé FBX pour cibler les utilisateurs qui ont visité son site Web. Il a dépensé 39,19 $ et enregistré 14 conversions, ce qui lui a valu un retour sur investissement de 26,3 fois.

Similaire  16 façons de promouvoir votre chaîne YouTube pour plus de vues

Il n’y a aucune garantie que vous verrez les mêmes résultats. Le résultat de votre campagne Facebook Ads dépendra fortement du produit dont vous faites la promotion, du public que vous ciblez et de la qualité des publicités que vous avez créées. Mais ce que nous pouvons retenir de l’expérience de Loomer est ceci :

  • Cela vaut la peine de consacrer du temps à créer un public pertinent et engagé.
  • Trouvez votre équilibre. En ciblant les non-fans, Loomer a créé 14 variantes de publicités Facebook avant d’abandonner. N’en faites pas trop en bombardant constamment un public de publicités. Sachez quand avancer avec du nouveau contenu et quand vous retirer.

Partages Facebook

Vous pensez peut-être qu’en matière de retour sur investissement, les Likes Facebook ont ​​plus de valeur que les partages, mais c’est en fait tout le contraire. Et d’une certaine manière, les partages peuvent être encore plus précieux pour le retour sur investissement d’une marque que les publicités Facebook.

partages vs likes

Un like représente un soutien. C’est une façon pour l’utilisateur de dire « j’approuve/crois en cela » ou « je comprends ». C’est un acte de solidarité, pas de croissance. D’autre part, les partages étendent votre portée à des personnes que vous n’avez peut-être pas ciblées. C’est presque une approbation. En cliquant sur partager, ils ont établi une connexion entre eux, le contenu, la société qui l’a publié et leur réseau.

Maintenant, nous savons que nous avons dit que la portée et les impressions n’égalent pas le retour sur investissement, mais elles jouent certainement un rôle. Comment? Cela se résume à la confiance. Deux publications sur le même produit apparaissent dans le fil d’actualité d’un utilisateur. L’une est une publicité de la marque et l’autre est une publication de la marque qui a été partagée par l’un des amis de l’utilisateur. Selon vous, lequel est le plus susceptible de résonner auprès de l’utilisateur ? Si vous avez choisi ce dernier, vous avez raison !

Selon les données de Forrester Research, 70 % des adultes américains en ligne font confiance aux recommandations de marques ou de produits de leurs amis et de leur famille. Et tandis que 46 % font confiance aux avis en ligne rédigés par d’autres clients, seuls 10 % font confiance aux publicités en ligne et aux messages écrits par l’entreprise. Cela signifie qu’un message d’un ami sur les produits exceptionnels de Warby Parker pourrait être plus convaincant (et entraîner plus de conversions) que si Warby Parker diffusait une publicité sur sa gamme de produits.

Partages Facebook : Témoignages

Les partages Facebook mènent non seulement à des témoignages de clients organiques, mais également à davantage de prospects. Cela dit, cela ne signifie pas que vous devriez soudainement commencer à demander à vos fans de partager tous vos messages Facebook ou de taguer votre marque dans leurs messages. Laissez les partages et les mentions se produire de manière organique. De cette façon, le langage associé à la prise semblera naturel et authentique, et les amis de cette personne n’auront pas l’impression de lire un argumentaire de vente.

Similaire  Comment booster une publication Instagram (Conseils de pro)

Trafic de référence

Les références sociales, c’est-à-dire les liens partagés sur les réseaux sociaux, sont devenues une énorme source de trafic entrant pour les sites Web et les éditeurs en ligne. Pendant longtemps, Google a été le principal moteur du trafic de référencement, mais en 2015, Facebook a largement dépassé le géant de la recherche.

Selon Parse.ly, Facebook représentait environ 43 % du trafic vers son réseau de sites multimédias, contre 38 % pour Google. Maintenant, cela peut changer d’un mois à l’autre, mais cela démontre certainement la puissance du réseau social.

Votre objectif est d’inciter les gens à interagir avec votre contenu sur Facebook, mais il n’est pas rare de voir des spécialistes du marketing envoyer des personnes hors site. Surtout lors de la promotion d’un produit ou d’un événement qui pourrait nécessiter plus de contexte. Avec la rentrée scolaire à nos portes, regardons comment JCPenny a géré la promotion de sa vente.

Pour commencer, la marque a utilisé une vidéo pour attirer les téléspectateurs, une décision intelligente étant donné que 100 millions d’heures de vidéo sont visionnées quotidiennement sur Facebook. C’est un excellent moyen de capter l’attention de votre public.

La vidéo met en lumière toutes les nouvelles tenues et accessoires parmi lesquels les élèves peuvent choisir. Plutôt que de publier un lien vers sa page d’accueil et de supposer que les téléspectateurs trouveront les articles en vente, JCPenny a publié un lien qui dirige les téléspectateurs directement vers la page de vente.

Si vous envisagez d’envoyer des personnes hors site, il est préférable de le faire via une page de destination où les personnes peuvent obtenir les informations les plus pertinentes concernant votre publication ou votre annonce Facebook. S’il est dirigé vers votre page d’accueil, il appartient à l’individu de naviguer correctement sur votre site et de trouver les détails liés à ce qui a été annoncé. En réduisant la quantité de travail de la part du spectateur, vous augmentez vos chances de vente.

Même si vous ne faites pas la promotion d’une vente, les publications sur Facebook peuvent s’avérer utiles pour augmenter le trafic vers votre site Web. La clé pour générer plus de vues sur votre contenu sur site est la valeur. Lowe l’a récemment tué avec ce guide étape par étape pour construire un foyer extérieur. Vous ne pouvez pas vous attendre à ce que quelqu’un clique sur votre site Web si vous ne lui offrez pas un contenu de valeur.

Vous pouvez élever cette tactique en présentant l’un de vos clients qui a réussi quelque chose en utilisant l’un de vos produits, comme Sephora l’a fait ici :

Comment suivre le retour sur investissement de Facebook

Lorsqu’il s’agit de suivre les likes et les partages Facebook, il est facile de surveiller ces mesures grâce aux Page Insights de Facebook. Ici, vous pourrez mesurer votre portée, votre engagement (y compris les clics sur les publications, les J’aime, les commentaires et les partages) et les dépenses publicitaires (le cas échéant) pour chaque publication que vous avez publiée.

Similaire  La science derrière un tweet épinglé

Alors que Facebook Page Insights vous permet de voir quelles publications reçoivent le plus de clics, le moyen le plus simple de suivre le trafic de référence de Facebook vers votre site Web est via Google Analytics. Même si vous êtes un novice complet en matière de Google Analytics, c’est un jeu d’enfant car le suivi du trafic des réseaux sociaux se fait automatiquement via son outil Social Reports.

Références Google Analytics sur les réseaux sociaux

Utilisation de Sprout Social pour suivre le retour sur investissement de Facebook

La clé du suivi du retour sur investissement de Facebook est de surveiller et d’analyser en permanence vos indicateurs de réussite. Avec Sprout Social, nous vous permettons de faire tout cela en un seul endroit au lieu d’avoir à vous connecter et à vous déconnecter de plusieurs plates-formes.

Rapport sur les pages Facebook Sprout

Grâce aux analyses Facebook de Sprout, vous pouvez facilement identifier votre meilleur contenu et mieux comprendre comment il est partagé sur le réseau social. Non seulement cela, mais vous pouvez également obtenir des informations au niveau des publications, y compris le nombre de J’aime, de commentaires et de partages que vos publications reçoivent, ainsi que sa portée et le nombre d’utilisateurs que vous avez engagés.

La plupart du temps, le retour sur investissement est évident pour les membres de l’équipe marketing car ils voient tout ce qui se passe. Les collègues extérieurs au service, en particulier les membres de l’équipe de direction, pourraient avoir besoin d’un peu plus de conviction. Lorsqu’il s’agit de partager ces données avec le reste de votre équipe, les rapports de Sprout rendent les analyses Facebook digestes et prêtes à être présentées.

Plus que des chiffres croissants

Sans mesurer votre retour sur investissement Facebook, vous ne saurez pas où vous pouvez améliorer vos efforts, si la plate-forme génère des revenus pour votre entreprise ou comment des changements spécifiques affectent vos objectifs. Aucune partie de votre stratégie de médias sociaux ne doit être mise en œuvre aveuglément. Le retour sur investissement de Facebook n’est pas toujours tangible, mais il est possible de le suivre.

Oui, les objectifs que vous établissez et les mesures que vous utilisez pour définir et suivre le retour sur investissement de Facebook doivent être mesurables, mais cela ne signifie pas que l’objectif de votre stratégie marketing doit strictement augmenter vos chiffres. Lorsque vous commencez à vous concentrer davantage sur l’augmentation du nombre que sur la construction d’une communauté, vous faites plus de mal que de bien à votre résultat net.

N’oubliez pas que concevoir du contenu dans le seul but d’obtenir des likes, des partages et des clics ne signifiera pas grand-chose si les personnes qui aiment, partagent et cliquent n’ont pas l’intention de devenir vos clients. Construisez une communauté de clients engagés et concevez du contenu en pensant à eux.

Utilisez un outil de gestion des médias sociaux comme Sprout Social pour surveiller l’engagement et suivre les performances de votre contenu. Basez vos décisions sur ces analyses et utilisez-les pour prendre des décisions éclairées concernant votre stratégie et améliorer votre retour sur investissement Facebook.