Uber a discrètement mis fin à la prise en charge d’Apple Watch à la fin de l’année dernière, obligeant les utilisateurs à atteindre leur téléphone pour héler un tour.

Malgré le rapport de lundi de MacRumors, confirmé par la page d’aide d’Uber, la plate-forme portable (au moment de la publication) reste disponible en téléchargement sur l’App Store, mais n’affiche qu’un message encourageant les gens à « passer à l’application mobile ».

« Veuillez passer à l’application mobile Uber. Nous ne [support] l’application Apple Watch. Désolé pour la gêne occasionnée », indique la notification, suivie d’un emoji triste mais soulagé. Uber n’a pas immédiatement répondu à la demande de commentaire de PCMag. Selon Ars Technica, la société a mis à jour sa page d’aide mardi pour refléter le changement.

Parmi les premières listes de l’App Store d’Apple Watch en 2015, l’application barebones d’Uber permettait aux utilisateurs de demander une voiture directement à partir de leur poignet, avec l’avantage supplémentaire que si votre appareil portable dispose d’une connexion cellulaire, vous pouvez laisser votre iPhone à la maison et continuer à faire un tour. .

Recommandé par nos rédacteurs

Mais l’application n’avait pas les mêmes cloches et sifflets que son frère smartphone, comme l’accès à uberPOOL, le partage des tarifs, le partage ETA et la communication avec le conducteur, ce qui a probablement conduit à sa disparition éventuelle. Rival Lyft en 2018 a abandonné Apple Watch dans un mouvement tout aussi silencieux. La société de covoiturage n’a fourni aucune explication, mais a rejoint plusieurs autres grandes entreprises comme Twitter, Amazon, eBay et Instagram pour retirer leur application watchOS. Uber a également mis fin à la prise en charge de la plate-forme WearOS de Google en 2019, a noté The Verge.

Similaire  Voici pourquoi les liens pour les raccourcis Apple ont éclaté en mars
Recevez nos meilleures histoires !

S’inscrire pour Quoi de neuf maintenant pour recevoir nos meilleures histoires dans votre boîte de réception tous les matins.

Cette newsletter peut contenir des publicités, des offres ou des liens d’affiliation. L’inscription à une newsletter indique votre consentement à nos conditions d’utilisation et à notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désabonner des newsletters à tout moment.